Catégorie: Entrepreneuriat

Un an plus tard… La DOSE Pro

Il y a un an (ou presque!), je lançais La DOSE. Après quelques mois à faire connaître le portail par le bouche-à-oreille et les médias sociaux, La DOSE a vraiment pris son envol lors de l’envoi de la #tasseLaDOSE sur la colline, dans les ministères et dans les salles de nouvelles du Québec. Depuis, La DOSE a su faire sa place dans le quotidien de plusieurs élus, journalistes, chroniqueurs, membres du personnel politique, fonctionnaires et spécialistes des affaires publiques, et j’en suis très fier.

Aujourd’hui, un nouveau volet de l’offre de service de La DOSE prend forme, avec le lancement de La DOSE Pro. Qu’est-ce que La DOSE Pro, demandez-vous ? C’est très simple: c’est (enfin !) une veille médiatique qui s’adapte à votre quotidien. Une veille intelligente. Nous surveillons aussi pour vous ce qui se passe sur le fil de presse, au Parlement et au gouvernement, que ce soit la période de questions, le dépôt de projets de loi ou la publication de décrets qui vous concernent.

Fini les PDF !

Vous voulez être informé de l’actualité en général et dans votre secteur d’activité au cours de la journée sans devoir visiter des dizaines de sites Web ou attendre au lendemain pour lire votre revue de presse? La DOSE Pro est là pour vous. Trois fois par jour, le matin, le midi et en fin de journée, votre organisation recevra un envoi par courriel avec l’essentiel des nouvelles de votre secteur d’activité, les grands titres des médias et les nouvelles d’importance qu’il faut savoir pour ne rien manquer.

Vous en avez assez de recevoir une revue de presse, le matin, dans un gros fichier PDF lourd et difficile à lire sur votre téléphone intelligent ? La DOSE Pro est là pour vous.

Pour vous offrir ce service, nous avons fait développer un logiciel unique par nos amis de G-NeTiX, qui ont fait un travail remarquable pour créer un outil qui permet en un clin d’oeil de faire l’agrégation du contenu pour nos clients et de créer des envois personnalisés pour chacun d’entre eux.

La DOSE demeurera toujours gratuite

Rassurez-vous ! Bien que La DOSE Pro soit un service payant, La DOSE demeurera accessible sans frais. Si La DOSE visait un public plus «généraliste» sur la colline parlementaire, La DOSE Pro s’adresse à des personnes et des organisations qui ont des besoins plus spécialisés.

Une équipe à votre service

Pour créer La DOSE Pro, je me suis associé avec deux brillants spécialistes des affaires publiques et de la communication, mes amis Sophie Villeneuve et Maxime Couture, de Catapulte communication. Ayant connu, comme moi, la frénésie des cabinets ministériels, ils ont compris que les revues de presse d’aujourd’hui doivent aller plus loin qu’un gros PDF. C’est pourquoi nous avons travaillé ensemble afin de créer ce que nous croyons être le meilleur service de veille médiatique intelligente: un service qui sait allier une technologie de pointe avec un traitement humain, qui saura distinguer l’essentiel du superflu.

Si vous voulez découvrir ce que La DOSE Pro peut faire pour votre organisation, contactez Sophie par courriel ou par téléphone (418 808-4250).

Merci à tous les accros de La DOSE pour votre fidélité et votre soutien au cours de la dernière année et au plaisir de vous faire découvrir La DOSE Pro.

Pierre Bouchard
Éditeur, La DOSE
Associé, La DOSE Pro

 

La révolution numérique ne se fera pas en 140 caractères

Depuis, mercredi, j’assiste à la 5e édition du Web à Québec, le rendez-vous de tout ce qui bouge dans le domaine du numérique dans la capitale nationale (Mario Asselin parle aussi de sa visite sur son blogue). J’y ai passé deux jours hyper stimulants (et la 3e journée a débuté dans le même sens!)

Ce matin, je présentais la conférence Du #PlanQc au #bordelinformatique, pourquoi les geeks et les politiciens sont-ils incapables de se comprendre ? dont je souhaitais vous présenter les grandes lignes ainsi qu’une copie de ma présentation visuelle.

Lire la suite

Pourquoi les geeks et les politiciens sont-ils incapables de se comprendre ?

Aujourd’hui, je lance un appel à tous. Le 20 mars prochain, j’aurai le plaisir de participer à titre de conférencier à la cinquième édition du Web à Québec. J’y présenterai « Du #PlanQC au #bordelinformatique : pourquoi les geeks et les politiciens sont-ils incapables de se comprendre ? » C’est pourquoi j’ai besoin de votre avis pour alimenter ma réflexion.

Depuis longtemps, que ce soit avant, pendant ou après mes sept années en politique, je m’intéresse aux questions de logiciels libres, de gouvernance numérique et d’économie numérique. J’ai pu constater à plusieurs reprises que peu importe le parti politique, ce sont des dossiers qui, lorsqu’ils  avancent, ne le font qu’à pas de souris. Trop complexes ? Trop vastes ? Résistance au changement de la fonction publique ? Est-ce plutôt que les geeks sont incapables de bien expliquer ce qu’ils souhaitent réaliser ? Ou est-ce un savant mélange de tout ça ? Lire la suite

La DOSE: le site à visiter pour saisir l’actualité du moment

Après des années à y réfléchir et des mois à y travailler activement, j’ai le plaisir de présenter aujourd’hui mon nouveau bébé: La DOSE.

Un outil unique en son genre au Québec
La DOSE est un nouvel outil qui permet à ses lecteurs de trouver gratuitement, en un lieu unique, toutes les dernières nouvelles qui sont susceptibles d’intéresser les décideurs.

Pour que chaque accro à l’info ait sa dose !
L’objectif de La DOSE est de permettre aux habitués de la colline parlementaire d’obtenir en un coup d’œil le portrait du moment de l’actualité qui les concerne. Les politiciens, ceux qui les entourent et les journalistes sont des consommateurs compulsifs de nouvelles. Le site leur permet d’obtenir leur dose, plusieurs fois par jour.

Temps épargné, valeur ajoutée
En sélectionnant avec soin du contenu qui les intéresse, La DOSE offre à ses lecteurs la denrée la plus précieuse dans le monde effréné de la politique: le temps.

Du contenu choisi avec soin à la main
Un seul critère guide le choix de publier un contenu: il doit être susceptible d’intéresser les lecteurs du site.
Le contenu provient d’une diversité de sources d’informations et d’opinions qui représentent l’ensemble du spectre des idées, n’ayant toujours que l’intérêt potentiel des lecteurs en tête dans le choix du contenu publié.

Comme observateur attentif de la scène parlementaire depuis plus de 15 ans, dont 7 ans à titre de conseiller politique et comme news junkie autodiagnostiqué, je connais le type de contenu qui intéresse les acteurs politiques.

En fait, j’ai essayé de créer le site que j’aurais aimé avoir sous la main pendant que je travaillais sur la colline parlementaire: un site qui permet de saisir l’actualité du moment en un coup d’oeil. Il existe des sites semblables ailleurs au Canada et dans le monde mais j’ai toujours trouvé que ça manquait au Québec.

Le site est en rodage depuis une bonne dizaine de jours et contient donc déjà une banque de plus de 300 articles, classés par sujet. On y trouve aussi dans le bas de chaque colonne des liens utiles, comme les sites des ministères, des médias québécois et de banques de données intéressantes.

Le site est en phase de démarrage. Il pourrait encore y avoir quelques changements selon les commentaires reçus. N’hésitez pas à nous en faire part !

Et il y a d’autres projets en gestation pour La DOSE qui risquent de vous intéresser… alors abonnez-vous à notre infolettre pour être informé des derniers développements !

En terminant, si vous avez des liens à nous suggérer (ou mieux: des scoops!), utilisez la boîte à scoops disponibles dans la colonne de droite de La DOSE.

Un nouveau départ

Voilà, c’est fait ! Je suis maintenant un entrepreneur. En fait, au fond de moi, je l’ai toujours été, mais je suis maintenant «passé à l’acte». Après 7 ans de vie politique, j’ai décidé de tourner la page sur une époque de ma vie qui fut à la fois passionnante et inoubliable pour écrire un nouveau chapitre de ma petite histoire.

Le résultat de la dernière élection générale a – évidemment – facilité les choses, mais ça faisait un bout de temps que j’y pensais.

Mon entreprise est lancée

Pierre Bouchard conseil stratégique

C’est donc au terme une réflexion bien mûrie que je lance mon entreprise: Pierre Bouchard conseil stratégique. Cette société a pour mission d’aider les organisations à mieux comprendre les institutions, les décideurs et l’impact de leurs décisions sur ces organisations. Car une fois que l’on comprend bien le fonctionnement du (complexe!) processus décisionnel au gouvernement, on peut faire les bons choix pour tenter d’optimiser les impacts pour notre entreprise ou notre association.  C’est pourquoi je suis particulièrement emballé d’offrir un service de veille stratégique aux organisations de toutes les régions du Québec. Non seulement ce service permettra d’accomplir la mission de mon entreprise, mais il me permettra aussi de continuer de transposer dans mon travail de tous les jours ma passion pour les affaires publiques, particulièrement pour les travaux et la procédure parlementaires, qui sont une véritable drogue pour moi.  (Je sais, les passionnés de procédure parlementaires sont rares, mais j’assume totalement !)

La procédure parlementaire du Québec, page 582

Extrait du livre «La procédure parlementaire du Québec», page 582

Vous comprendrez donc que pour un fanatique de procédure parlementaire, la quintessence de cette passion est de se retrouver dans LE livre de doctrine numéro un:  La procédure parlementaire du Québec. (On peut me voir à la page 582 du livre ou 608 du document PDF)

J’offrirai aussi des services en communication et de formation. L’offre de service complète de mon entreprise peut être consultée sur le site Web de Pierre Bouchard conseil stratégique.

Un blogue pour informer, mais aussi pour réfléchir

Je lance par le fait même ce blogue: Parlement Express MC. Ce blogue sera à la fois à titre professionnel et à titre personnel. Il a pour principal objet de discuter des travaux parlementaires à l’Assemblée nationale du Québec. Il a pour but d’expliquer l’état des travaux de certains projets de loi, de faire connaître le fonctionnement de l’Assemblée, du gouvernement et de mieux comprendre le rôle des décideurs publics et des gens qui les conseillent.  Le blogue servira aussi parfois à discuter de l’actualité politique, des stratégies employées par les partis politiques et d’autres sujets liés aux services offerts par l’entreprise. À titre plus personnel, le blogue me permettra parfois de «coucher sur pixels» (ou sur papier, si vous l’imprimez !) des réflexions sur l’actualité et sur les affaires publiques.

Quelques remerciements

En terminant, alors que débute ce nouveau chapitre de ma vie, je tiens à remercier quelques personnes que j’ai eu le privilège de côtoyer au cours des sept dernières années.

Tout d’abord, à tout seigneur, tout honneur, je veux remercier la première ministre Pauline Marois, pour qui j’ai le plus grand des respects. Madame Marois a été une grande première ministre et une dame qui a servi avec passion les Québécois pendant plus de 30 ans. Je lui serai toujours reconnaissant d’avoir pu faire partie de son équipe.

Je veux aussi remercier Nicolas Marceau, qui m’a permis, en m’invitant à faire partie de son équipe au ministère des Finances et de l’Économie, de me sortir de ma zone de confort et d’en apprendre beaucoup à ses côtés.

C’est avec Alexandre Cloutier que j’ai fait mes premiers pas en politique, en 2007. Après une intense course à l’investiture et une campagne électorale contre un «candidat-vedette», il m’a confié le rôle de m’occuper de son bureau parlementaire. Ensemble, nous avons appris les métiers singuliers de député et de conseiller politique. Ce fut une expérience très enrichissante.

Je tiens aussi à saluer tous les collègues que j’ai côtoyés, sur la colline, au ministère, dans les circonscriptions de mes députés, au service de recherche de l’Opposition officielle et dans les cabinets.

Finalement,  je tiens à saluer quelques adversaires politiques avec qui j’ai pu collaborer lors de travaux parlementaires. Parce qu’avant la politique, il y a les gens. Et ce n’est pas parce qu’on n’est pas d’accord sur tout qu’on ne peut pas débattre dans le respect et, pourquoi pas, avec le sourire. J’ai donc eu beaucoup de plaisir à participer des travaux parlementaires avec des personnes telles que Raymond Bachand et Guy Ouellette. Monsieur Bachand était un adversaire coriace qui ne faisait pas de quartier, mais qui savait débattre dans le respect. Idem pour Guy Ouellette, qui a su à plusieurs reprises faire la part des choses et agir comme «pacificateur» pour apaiser les esprits quand ça chauffait un peu. C’est aussi lui qui a joué un rôle de négociateur avec ses vis à vis (que ce soit au gouvernement ou à l’opposition) qui a permis d’obtenir des compromis pour l’adoption d’importantes lois. Je lui souhaite sincèrement que son parti fasse enfin usage de ses services à la hauteur de ses compétences.

 

© 2017 Parlement Express

Thème par Anders NorenHaut ↑